Triathlon de Chantilly 2017

Triathlon de Chantilly 2017

Nous sommes le 27 août 2017 (oui, je suis en retard pour l’écriture de ce billet, je sais), et m’y revoilà : je piétine pieds nus dans les flaques d’eau des allées du château avant de rentrer à l’eau. J’ai déjà fait ce triathlon dans le passé, en 2013, et le temps était le même : pluie et froid. J’ai donc un souvenir mitigé de ce parcours, mais je crois qu’il mérite une seconde chance. C’est pourquoi je prends la ligne de départ cette année, malgré un prix rédhibitoire de plus de 100€ non licencié…

Lire la suite « Triathlon de Chantilly 2017 »

Sept ans de triathlon

Sept ans de triathlon

Mon premier triathlon était plutôt folklorique. C’est le cas pour beaucoup de personnes sans doute, mais dans mon cas pour une raison plutôt singulière : je n’ai pas réussi à m’inscrire à temps ! C’était à Banff, en Alberta, au Canada. Je m’étais mis en tête à me mettre à ce triple sport parce que les conditions d’entraînement des trois sports m’étaient relativement accessibles : la course à pied, la natation et le vélo. Dans mon immeuble je pouvais pratiquer les trois en intérieur dans une salle de sport, et une piscine donc. Bien sûr, il me fallait quand même un vélo pour l’épreuve, que j’ai acheté rapidement. J’ai aussi choisi ce sport pour l’équilibre qu’il procure par ces disciplines plutôt complémentaires. J’aimais nager et faire du vélo, et je me suis mis à la course.

Lire la suite « Sept ans de triathlon »

Triathlon de Paris 2015

Triathlon de Paris 2015

Ca y est. On a eu le droit à un nouveau triathlon de Paris, hier, le 5 juillet 2015, après deux ans d’interruption dont la cause principale semblait être l’impossibilité de nager dans la Seine (qualité de l’eau, business des bâteaux-mouches… ?). Retour et renouveau : on nage dans la base de loisir de Choisy le Roi dans un magnifique lac tout en longueur.

En suivant les recommandations de l’équipe d’organisation, je me prépare la veille en retirant mon dossard à Tour Eiffel, déposant mon sac de transition 2 (le sac orange !) et en amenant mon vélo à Choisy le Roi par RER. Dans le RER, un groupe d’Allemandes se gourent et prennent le train vers Versailles (bah quoi… on peut tout à fait aller à Versailles en passant par Choisy le Roi… Ah oui mais non en fait ha ha ce serait trop simple). Le temps de les prévenir que c’est l’autre quai, l’une des quatre est déjà dans la mauvaise direction. Lire la suite « Triathlon de Paris 2015 »

Bilan

Bilan

Bonjour. Voici donc les statistiques de mon parcours. Notez que j’ai perdu les traces de 2 étapes (cellules grisées) que j’ai reconstituées avec Google Maps en reparamétrant le parcours que j’ai accompli.

Télécharger le fichier de stats (XLS)

De plus, voici la carte très détaillée de mon parcours (trace GPS), à l’exclusion des deux étapes perdues, schématisées par deux grandes lignes droites.

Toulon Tours Paris à vélo at EveryTrail

Egalement, l’album photo :

https://plus.google.com/photos/104905690112442085240/albums/6044867583687884065?authkey=CKzJjarYjpmJJg

 

De Ardon (Loiret) à Paris

De Ardon (Loiret) à Paris

Pour cette dernière étape, grosse étape. Pas le moment de flancher. Après un petit déjeuner digne de ce nom, j’enfourche à 9h30 pour environ 150 km d’après Google Maps. Mon objectif est de rejoindre la coulée verte à Massy, qui m’emmènera à Paris. C’est une piste que j’aimerais faire depuis longtemps. Mais avant tout, je dois traverser Orléans, car je suis au sud à mon départ, rejoindre Etampes (Essonne !) par une longue ligne droite de 60 km puis Massy, par je ne sais quel moyen.

Lire la suite « De Ardon (Loiret) à Paris »

De Vouvray (Indre-et-Loire) à Ardon (Loiret)

De Vouvray (Indre-et-Loire) à Ardon (Loiret)

Grosse journée. Je me laisse une grasse matinée (8h) après une grasse andouillette à la guinguette Chez Lulu la veille. Avec des frites ! Il y a du relâchement sur cette fin de trajet… Et puis mon renouveau des jambes m’autorise à refaire 10 bornes pour aller manger, ce qui n’était pas le cas avant, et ne sera pas le cas encore longtemps… Quand je reprends la route ce matin, en plus de la longue distance à parcourir (110 km), le temps est morose. De gros nuages sur tout le ciel, ces gros nuages qui m’ont suivi depuis les Cévennes finalement. Quand on est dehors toute la journée, ça joue sur le moral (même quand on est dedans je suppose !)

Lire la suite « De Vouvray (Indre-et-Loire) à Ardon (Loiret) »

De Seuilly à Vouvray (Indre et Loire)

De Seuilly à Vouvray (Indre et Loire)

Pour une fois, je reste dans le même département au début et à la fin de mon étape ! Après un fastueux mariage le week-end, il s’agit de reprendre la route. C’est en guise d’épilogue que je conçois mon retour à Paris, en trois étapes qui en gros suivent le plan Seuilly-Tours, Tours-Orléans, Orléans-Paris.

Lire la suite « De Seuilly à Vouvray (Indre et Loire) »

De La Roche-Posay (Vienne) à Seuilly (Indre et Loire)

De La Roche-Posay (Vienne) à Seuilly (Indre et Loire)

Et voilà ! dernière étape (officielle). Me voici donc en Indre et Loire, à Seuilly, destination finale. Pour cette dernière étape de 80 kilomètres, Pascal et Sharon m’invitent généreusement au Chateau de La Motte, près d’Usseau pour un petit déjeuner… royal. J’enfourche tôt du coup, pour parcourir à temps les 30 kilomètres qui me séparent d’Usseau. La nuit fut bonne même si l’animation du camping, avec micro et amplis, était très présente hier soir. Dans le noir je tâte le fond de ma tente pour trouver mes boules Quiès. Beaucoup de familles impatientes sous le temps pluvieux des derniers jours font la fête au bar. Tout de même interrompue, par une averse !

Lire la suite « De La Roche-Posay (Vienne) à Seuilly (Indre et Loire) »

De l’étang de Bellebouche (Indre) à La-Roche-Posay (Vienne)

De l’étang de Bellebouche (Indre) à La-Roche-Posay (Vienne)

Hier soir donc, je profite d’un long rayon de soleil pour faire sécher mon linge tout étalé sur l’herbe. Faire sécher son linge ses derniers temps est à double tranchant car s’il pleut, il est encore plus mouillé qu’avant, et donc encore plus inutilisable. Et je ne suis pas toujours à côté de la tente. Regarder le linge sécher n’est pas mon activité favorite ! Au moment d’aller se baigner, le soleil se voile et je perds le courage. Sur la mini plage, au hasard je touche l’eau. Elle est très chaude ! Du coup j’y vais quand même. L’eau est un peu marron et on voit pas à un mètre, mais ça détend bien ! Peu après, grosse averse.

Lire la suite « De l’étang de Bellebouche (Indre) à La-Roche-Posay (Vienne) »